Pourquoi tourne t'on dans le sens inverse des aiguilles d'une montre

 

Vous vous êtes déjà certainement posée cette question.

Certes, on pourra vous répondre que le règlement vous y oblige :

Extrait du règlement du CIC : « 1.2.4 Sens de la course Les compétiteurs se placent de façon à avoir la main gauche près du bord interne du parcours. Le sens conventionnel de course est à l'inverse des aiguilles d'une montre (antihoraire). (C.I.C. Part A art. 5)Toutefois, pour les circuits routiers aménagés sur la voie publique, le sens de la course peut être inversé afin de diminuer la dangerosité du parcours. »

Mais cette règle nous vient de bien plus loin et pour de toutes autres raisons..

 

En effet, lors des premiers Jeux Olympiques de l'ère moderne, à Athènes en 1896, les épreuves de courses à pied se sont déroulées dans le sens des aiguilles d'une montre.

Ce sens de course aurait gêné les athlètes pour qui courir ainsi ne paraissait pas naturel.

D’autres estiment que c'est parce que le cœur, situé à gauche, supporterait mal la force centrifuge dans cette direction… à cette vitesse, cette remarque semble néanmoins douteuse.

Néanmoins, dès 1913, tout a été inversé et les coureurs ont disputés les épreuves d’athlétisme « dans le bon sens ».

En faisant cela, les hommes ont reproduits ce qui se faisait sur les hippodromes depuis le 19ème siècle où les chevaux courraient dans le sens antihoraire, considéré comme plus naturel et plus efficace.

Copiant ce qui existait déjà et semblait plus naturel, le roller à donc par mimétisme adopté lui aussi dans sa réglementation le fait de tourner dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

 

Leave your comments

Post comment as a guest

0
terms and condition.

Comments